5 spécialités gastronomiques de la Corée du Sud à découvrir

Korean_stew-Kimchi_jjigae

Le pays du Matin calme est une destination qui se prête à un grand nombre de découvertes fascinantes pour les voyageurs. Une mention particulière doit notamment être faite concernant la gastronomie sud-coréenne. Vous trouverez alors dans les lignes qui vont suivre certaines de ses spécialités culinaires qui méritent le plus d’être goûtées pendant votre séjour en Corée du Sud.

Le kimchi

Le kimchi est un plat coréen faisant partie des mets que l’on considère comme classiques. On peut même le qualifier de plat national. Vous allez en découvrir de nombreuses déclinaisons lors de votre séjour en Corée du Sud. Les habitants du pays raffolent de ce plat composé de salade ou de chou fermenté qui est à la fois acide et piquant (les légumes sont marinés dans du piment).

Le bibimbap

Le bibimbap est, au même titre que le kimchi, un autre incontournable parmi les préparations culinaires coréennes. Ainsi, il figure pratiquement toujours sur la carte des nombreux restaurants du pays. Il s’agit d’un savoureux mélange de riz, de légumes sautés, de champignons, de viande ou de crevette, le tout couronné d’un œuf au plat.

Le jeon

Bien que le jeon soit parfois appelé pizza coréenne, il s’agit plutôt d’une tortilla dont la garniture est très diversifiée selon le goût de chacun. Habituellement, on trouve du jeon rempli de fruits de mer. Il y a également la version végétarienne. À base de kimchi, le kimchijeon est aussi très apprécié par les Coréens. Ces derniers mangent ce plat surtout en tant que snack lors des soirées entre amis ou en famille.

Le poulet yangnyeom

De prime abord, ce mets ressemble à des chicken wings, mais le poulet yangnyeom est un plat qui représente bien plus que cela. Il s’agit du plus populaire des snacks coréens. Les locaux le mangent dès qu’ils ont un petit creux. Vous allez donc le retrouver partout : dans la maison, dans les restaurants, dans les stands de rue et dans les bars.
Par ailleurs, le poulet yangnyeom se décline en une multitude de versions. Ainsi vous pouvez déguster ces poulets frits coréens avec une sauce piquante. Vous aurez aussi l’occasion d’en trouver d’autres au fromage râpé, à l’ananas, au lait de coco, et bien d’autres encore, autant sucrés que salés. En général, les Coréens accompagnent le poulet yangnyeom de bière ou de soju.

Le soju

Le soju est sans doute l’une des boissons que vous devez découvrir en Corée du Sud. En effet, il est considéré comme la boisson nationale. Si vous allez au restaurant, alors vous trouverez au mois une table avec une bouteille verte de soju. Ce dernier est le compagnon incontournable des sorties et des diners.
En fait, le soju est une boisson alcoolisée à à peu près 15 ou 20 %, obtenu par distillation, et que l’on aromatise souvent à l’orange, à la banane et aux myrtilles (mais vous pouvez avoir d’autres aromes de fruit). Son goût ressemble à celui de la vodka. Cependant, il est plus doux du fait du sucre qui est ajouté lors de sa fabrication.